Les news

19/12/2018 // Loïc Meillard 2e du géant de Saalbach, Kranjec vainqueur!

On le sentait venir depuis quelques courses et c’est arrivé aujourd’hui! Loïc Meillard, déjà deux fois 5e cette saison dans la discipline, est monté pour la première fois sur le podium d’une épreuve de Coupe du monde, finissant 2e du géant de Saalbach-Hinterglemm derrière le Slovène Zan Kranjec, 26 ans, qui ne s’était encore jamais imposé à ce niveau. A 22 ans, le skieur d’Hérémence n’en restera pas là et la première victoire est sans doute pour bientôt. Toutes les séries ont une fin, même quand on s’appelle Marcel Hirscher. Après 20 podiums consécutifs en géant, l’Autrichien, 5e de la première manche, n’a pas réussi à refaire son retard malgré une agressivité de tous les instants, frisant deux fois l’élimination suite à deux «intérieurs» successifs. Il échoue finalement à la 6e place. Les Français font une nouvelle fois très fort avec trois athlètes dans le top 7, Mathieu Faivre 3e, Thomas Fanara 5e et Alexis Pinturault 7e. Dans le camp suisse, Gino Caviezel effectue une belle remontée du 21e au 12e rang malgré une grosse faute sur le bas et Cedric Noger, finalement qualifié pour la 2e manche suite à la disqualification de Marco Odermatt, finit bon 18e. Thomas Tumler doit pour sa part se contenter de la 23e place après une 2e manche approximative.

Classement:

Photo: le podium de la course avec de g. à dr. Loïc Meillard, Zan Kranjec et Mathieu Faivre © Zoom
 

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Fischer, Versoix
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Monique Meillard, Bôle
  • Adrien Gasser, Renan
  • Philippe Perrault, Belfaux
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Max Arnold, Grimaldi, Italie
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Marilisa Cardinali, Milan, Italie
  • Federico Ettorre, Milan, Italie
  • Serge Albertini, Verbier
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci à ces passionnés!