Les news

02/12/2019 // Trois podiums pour la Suisse à Lake Louise, zéro à Killington

On ne saurait conclure de notre titre que les messieurs ont été étincelants dans les épreuves de vitesse de Lake Louise alors que les dames sont passé à côté de leur sujet à Killington en géant et en slalom. Reste qu’au bilan chiffré Beat Feuz, Carlo Janka et Mauro Caviezel sont montés sur la boîte, ce que n’ont pu réussir les filles.

Retour en force de Thomas Dressen


Samedi, la 1re descente de l’année a permis à Thomas Dressen de fêter un come-back retentissant, juste une année après la terrible chute de Beaver Creek qui l’avait mis sur le flanc pour le reste de la saison. Cette victoire, la 3e de sa carrière après Kvitfjell et surtout Kitzbühel, fait d’ores et déjà de lui le descendeur allemand le plus titré de tous les temps. Il devance Dominik Paris et le duo suisse Feuz-Janka. Tant le Bernois que le Grison avaient les moyens de l’emporter mais, surtout pour le Grison, ce résultat marque un retour au sommet que l’on souhaite durable tant le bonhomme en a sous la spatule. La performance d’ensemble des Helvètes est correcte, avec encore Mauro Caviezel 6e, Marco Odermatt 17e avec le dossard 62 et Niels Hintermann, 23e, qui, lui aussi pouvait faire mieux.

L’honneur est sauf pour l’Autriche
En Super-G, Matthias Mayer l’a emporté onze ans après la victoire de son presque homonyme Hermann alias Herminator, sauvant l’honneur malmené des Autrichiens dont le début de saison avait été assez laborieux. Paris est à nouveau deuxième alors que Mauro Caviezel remplace Janka et Feuz sur la 3e place du podium. Le Bernois, 15e, reste dans la discipline un échelon en dessous qu’en descente, tandis que l’ex-champion olympique de géant, parti avec le dossard 45, mais surtout auteur de quelques fautes rédhibitoires, finit 18e sur une piste qui a parfaitement tenu comme en témoigne le 16e rang du Canadien Brodie Séger avec le 57. Marco Odermatt, 7e, confirme ses aptitudes exceptionnelles pratiquement dans toutes les disciplines, alors que Thomas Tumler, 20e et Stefan Rogentin, 22e, grappillent quelques points toujours bienvenus. 

Première pour Marta Bassino
De l’autre côté du continent américain, on a assisté à une première au géant de Killington avec la victoire de l’Italienne Marta Bassino, 23 ans, bourrée de talent mais jusqu’ici assez fragile dans les moments chauds. La skieuse de Coni l’emporte devant son expérimentée compatriote Federica Brignone et la reine Shiffrin, peu habituée à contempler ses rivales depuis la 3e marche du podium. Il a manqué deux petits centièmes à Michelle Gisin, remarquable de polyvalence pour se retrouver à la place de la skieuse du Colorado. Wendy Holdener finit à une belle 8e place, Lara Gut-Behrami, 19e, confirme son embellie dans la discipline, même s’il reste du travail et Andrea Ellenberger termine à une 25e place toujours bonne à prendre.

Rien à faire contre Shiffrin, la «lady killer» de Killington
Après cinq éditions disputées, le palmarès du slalom de Killington comporte toujours un seul et unique nom, celui de la maîtresse des lieux Mikaela Shiffrin. Personne n’arrivait à la cheville de l’Américaine hier qui, sur cette forme, sera intouchable tant dans la discipline que pour le gros globe cette année encore. Même Petra Vlhova est un ton en dessous pour ne rien dire des autres… Cruellement éliminée en enfourchant la 2e porte de la seconde manche, une mésaventure rare, Wendy Holdener abandonne des points précieux dans le Vermont. Régulière, Michelle Gisin 9e, score à nouveau, alors que Charlotte Chable, excellente 19e de la première manche malgré son dossard 42, est sortie à quelques encablures de la ligne sur le 2e tracé. Un échec à la fois rageant, bien sûr, puisque le top 20 lui tendait les bras, mais sur lequel la Villardoue peut tout de même construire. Enfin Aline Danioth, 20e, se montre encore un peu hésitante mais elle est encore toute jeune et on devrait la retrouver bientôt dans le top ten ou pas loin.

Géant de Killington

Slalom de Killington:

Descente de lake Louise:

Super G de Lake louise

 

Photo: Marta Bassino © skiweltcup.tv
 

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Valentin Crettaz, Chesières
  • André Lehmann, Savagnier
  • Steve Pasquier, Broc
  • Bernard Gex-Fabry, Lausanne
  • Christina Fritsch, Francfort, Allemagne
  • Philippe Fischer, Versoix
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Monique Meillard, Bôle
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Max Arnold, Grimaldi, Italie
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Marilisa Cardinali, Milan, Italie
  • Federico Ettorre, Milan, Italie
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci à ces passionnés!