Les news

29/01/2020 // A Schladming, le spectacle était partout!

L’apparition intempestive d’une pin-up en petite tenue portant une pancarte «RIP Kobe» en hommage au basketteur des Lakers, et coupant la cellule de chronométrage quelques centièmes de seconde avant l’Italien Alex Vinatzer, crédité à tort du meilleur temps l’espace d’un instant, aura ajouté un piment supplémentaire à une épreuve qui n’en manquait déjà pas. On peut juste se demander qu’aurait-fait l’immense Alberto Tomba à sa grande époque dans des circonstances semblables: se serait-il arrêté pour conter fleurette ou aurait-il mis 4 ou 5 secondes dans la vue de ses adversaires pour retrouver plus vite la damoiselle? 

«Quand même!»
Quand Clément Noël, 30e et donc dernier qualifié pour la 2e manche en raison d’une faute normalement rédhibitoire sur le haut de la 1re, a vu Daniel Yule faire enfin mieux que lui sur le deuxième parcours, on a bien cru lire sur ses lèvres «Quand même!», signifiant qu’il commençait à trouver le temps long sur son siège de leader, alors qu’il ne restait plus que quatre concurrents dans le portillon, dont trois qui lui passeront devant. Auteur lui aussi sur le haut du 2e tracé d’une embardée un peu semblable à celle de Noël, Henrik Kristoffersen, au prix d’une folle remontée, l’a finalement emporté devant un Alexis Pinturault requinqué, et Daniel Yule, Marco Schwarz, leader à l’issue de la première manche, ne franchissant que quelques portes lors de la «finale», au grand dam du public.

Un camouflet pour l’Autriche
La foule massée autour du parcours était d’autant plus frustrée que sur leur neige, les Autrichiens ont subi une déroute historique, la pire depuis 1976, puisque leur meilleur élément, Michael Matt, finit 15e. L’échec est encore plus mortifiant pour nos voisins qu’il permet à la Suisse de reprendre un peu de marge au classement des nations alors que l’écart s’était resserré le week-end dernier.

Bilan global mitigé pour la Suisse
Si l’on fait abstraction de Yule, qui s’incruste décidément sur le podium, le bilan suisse est assez quelconque. Ramon Zenhäusern s’accroche certes au top ten, mais sa courbe semble aller légèrement decrescendo depuis quelques courses, un coup de mou ou de moins bien que l’on espère temporaire. Mais ne soyons pas trop exigeants: une 9e place reste intrinsèquement un excellent résultat. Pour le reste, Sandro Simonet, Tanguy Nef et Luca Aerni sont sortis en 1re manche, Reto Schmidiger finit 45e, loin de son résultat de Kitz, et Marc Rochat s’est vaillamment qualifié, mais une embardée l’a relégué au 26e rang final. 


Muscle ton ski, Loïc!
Reste le cas Loïc Meillard, 24e après une prestation qui ne le rassurera pas forcément. A le voir descendre de façon très propre, mais avec un peu trop de marge, les mots d’Aimé «Mémé» Jaquet adressés à Robert Pirès, lors du Mondial 1998 de football «Muscle ton jeu, Robert» me sont revenus à l’esprit et par analogie, on a parfois envie de dire «Muscle ton ski, Loïc!», le skieur d’Hérémence éprouvant des difficultés à garder ses skis plaqués au sol avec suffisamment de force. Mais la comparaison vaut évidemment ce qu’elle vaut…

Peu d’éliminés
Globalement, et ce n’est pas la première fois cette saison, très peu de coureurs sortent malgré une prise de risque de tous les instants, même lorsque, comme hier soir, la visibilité est assez fluctuante, avec en 1re manche, une lumière crépusculaire très poétique, avec des halos superbes, mais surtout pour les spectateurs… Faut-il en conclure que les parcours sont trop faciles et qu’il faudrait plus souvent un Ante Kostelic au piquetage pour corser les choses? N’allons pas jusque-là, même si le Croate et ses parcours tortueux, voire torturés, a ses inconditionnels.

La classement:

Photo: le podium avec de Alexis Pinturault et Daniel Yule entourant Henrik Kristoffersen © www.skiweltcup.tv
 

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Valentin Crettaz, Chesières
  • André Lehmann, Savagnier
  • Steve Pasquier, Broc
  • Bernard Gex-Fabry, Lausanne
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Philippe Fischer, Versoix
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...