Les news

12/02/2020 // Peter Schröcksnadel tiendra-t-il sa promesse de démissionner si la Suisse gagne la Coupe des nations?

Toujours aussi caricatural et outrancier, Peter Schröcksnadel, 78 ans, président de la fédération autrichienne de ski (ösv) fait feu de tout bois et multiplie les rodomontades ces derniers temps. Il a en effet déclaré il y a quelques jours sur un ton péremptoire que l’Autriche allait bien sûr coiffer la Suisse sur le fil au classement par nations – ce qui, après tout, n’a rien de saugrenu –. Le problème pour lui, c’est qu’il a promis l’an dernier à son homologue suisse Urs Lehmann à l’occasion des Mondiaux d’Are qu’il démissionnerait sur-le-champ si la Suisse battait l’Autriche à ce même classement. Nommé président en 1990, il a toujours ramené ce trophée «à la maison», alors qu’avant son règne, les Suisses avaient gagné la Coupe des nations sept fois d’affilée. Une défaite constituerait donc pour lui une défaite personnelle, une tache à son bilan qu’il juge sans doute immaculé. Si on lit en creux, cela signifie aussi qu’il n’a nullement l’intention de jeter l’éponge…

Photo: © www.sueddeutsche.de
 

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Valentin Crettaz, Chesières
  • Steve Pasquier, Broc
  • Bernard Gex-Fabry, Lausanne
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci  à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...