Les news

04/03/2020 // Kvitfjell: Kilde doit capitaliser chez lui

Pinturault, Kilde ou Kristoffersen? Alors qu’il reste – théoriquement – huit courses au programme, le Français mène au général de la Coupe du monde avec 26 points d’avance sur Kilde et 107 sur Kristoffersen, qui sera absent pour l’étape se déroulant dans son pays. Mais c’est surtout Kilde qui doit profiter de la descente de samedi et du Super-G de dimanche pour frapper un grand coup. Il devra non seulement combler son retard mais creuser l’écart par rapport à Pinturault. Encore que s’il sort du week-end avec un point d’avance et que tant Kranjska Gora que Cortina passent à la trappe, il ne dira sans doute pas non... Ce scénario catastrophe doit hanter les nuits des dirigeants de la FIS, qui ne peuvent décemment pas laisser la saison s’achever en queue de poisson, avec un vainqueur, quel qu’il soit, couronné en quelque sorte par le corona. Ça ferait franchement un peu désordre et on n’ose pas imaginer la réaction des médias du pays dont le champion serait battu de quelques points sur le tapis vert. Et ce même si dans quelques décennies, personne ne se souviendra plus des conditions de sa victoire. 

Pinturault pour succéder à Alphand
Alexis Pinturault, qui lui se rendra en Norvège, mais décidera sur place s’il dispute uniquement le Super-G ou aussi la descente, il vaudrait évidemment mieux que les épreuves techniques prévues en Slovénie aient lieu s’il entend succéder à Luc Alphand, dernier vainqueur tricolore en 1997. Vainqueur à six reprises cette saison, le Savoyard a déjà fini une fois 2e (l’an dernier) et 3 fois 3e du classement du gros globe, barré à chaque fois par l’ogre Hirscher. Il ferait un successeur tout à fait présentable, avec son palmarès riche de 29 victoires, dont 14 en géant (autant que des champions de la trempe d’Hermann Maier et de Benjamin Raich). Mais d’un autre côté, la victoire d’un spécialiste de vitesse serait un signe encourageant pour d’autres qui pourraient s’engouffrer dans la brèche après des années de domination de coureurs plutôt profilés «techniciens». Et c’est là qu’on se dit que si Beat Feuz s’était montré aussi tranchant en Super-G qu’en descente, Carlo Janka ne serait bientôt plus le dernier vainqueur suisse du gros globe... 

Photo. L’objet de toutes les convoitises © skiweltcup.tv

 
 

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Valentin Crettaz, Chesières
  • Steve Pasquier, Broc
  • Bernard Gex-Fabry, Lausanne
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci  à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...