Les news

12/11/2020 // Noël en novembre pour von Grünigen, sacré champion suisse de slalom!

A Diavolezza, le titre national masculin de slalom est revenu au Bernois de Schönried Noël von Grünigen, 25 ans, qui l’a emporté avec une belle avance sur Joël Luetolf (Bannalp-Wolfenschiessen), et Fadri Janutin (Obsersaxen). Comme chez les dames avant-hier, les ténors de la spécialité avaient zappé l’épreuve, ce qui ne ternit en rien les performances d’athlètes comme Loïc Chable (6e), Florian Kunz (7e), Emric Corthay (11e) ou encore Yannick Chabloz (12e). A noter par ailleurs le retour en compétition de Lars Kuonen, qui est sorti en 2e manche, mais qui a eu le temps de montrer sur le premier parcours (8e) qu’il fallait encore compter avec lui. Lui aussi véloce sur le tracé initial (4e), le Vaudois Marco Reymond a connu le même sort que le Haut-Valaisan et que le leader provisoire Matthias Iten. Champion suisse, von Grünigen a néanmoins été devancé de 25 centièmes par le Croate Filip Zubcic sur un parcours qui n’a pas fait de cadeaux, seuls 14 concurrents étant finalement classés. 

Le classement:

Photo: © www.noelvongruenigen.ch
 

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Valentin Crettaz, Chesières
  • Steve Pasquier, Broc
  • Bernard Gex-Fabry, Lausanne
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci  à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...