Les news

14/01/2022 // Juliana Suter et Lars Rösti font coup double en descente

Déjà vainqueurs hier, Juliana Suter et Lars Rösti se sont à nouveau imposés aujourd’hui, la première à Orcières-Merlette 1850 et le second à Tarvisio. Après avoir fait pratiquement carton plein en ce début de saison – à savoir trois victoires et une deuxième place en quatre épreuves – la Schwytzoise est largement en tête du classement provisoire de la Coupe d’Europe de descente, avec une avance de 165 points sur sa poursuivante la plus dangereuse. Chez les hommes, la situation comptable est plus serrée mais c’est un duo helvète qui mène le bal, Ralph Weber précédant Lars Rösti.

D’autres Suisses ont réalisé aujourd’hui de bonnes performances, notamment Delia Durrer 11e mais encore Ralph Weber 6e et Marco Kohler 11e. Dans le camp romand, Alexis Monney a pris la 19e place, Gaël Zulauf la 23e et Christophe Torrent la 30e ; hors des points, Nicolas Macheret a terminé 39e et Rémi Cuche 42e.

Descente CE femmes du 14 janvier

Descente CE hommes du 14 janvier

Juliana Suter © site Internet de l’athlète

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Valentin Crettaz, Chesières
  • Steve Pasquier, Broc
  • Bernard Gex-Fabry, Lausanne
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Margaux Dubuis, La Tour-de-Peilz
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Pierre Koszaly, Villars/Ollon
  • Sylvain Gautier, Dijon, France
  • Eric Woirin, Saxon
  • Otto Kunkel, Gersau
  • Yannick Bellon, Morgins
  • Dr. JHB De Bruijn, Hérémence

 Un grand merci  à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...