Les news

20/01/2022 // Une future star reprend sa marche en avant

Pendant près de deux longues années, Aline Danioth s’est vue contrainte de mettre de côté ses rêves de skieuse. En janvier 2020 en effet, une grave blessure au genou contractée en plein parallèle de Coupe du monde, à Sestrière, avait mis un terme brutal à son ascension fulgurante. Sa reprise de la compétition a coïncidé avec un retour au plus haut niveau, puisqu’elle a décroché ces dernières semaines une 25e et une 22e places plus qu’encourageantes lors des slaloms de Lienz et de Schladming. Là, elle vient de s’aligner dans les deux slaloms organisés à Meiringen pour le compte de la Coupe d’Europe. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas séjourné dans l’Oberland bernois pour faire du tourisme…

Aline Danioth y a en effet écrasé la concurrence, réalisant le meilleur temps de trois des quatre manches. Seule la Haut-Valaisanne Elena Stoffel a réussi à lui prendre 8 centièmes, sur le tout premier parcours. Mardi, sous le soleil, elle a repoussé l’Italienne Vera Tschurtschenthaler à 65 centièmes ; aujourd’hui, dans le brouillard, elle a passé la vitesse supérieure puisque la Finlandaise Rosa Pohjolainen accuse un retard de 1.75.

Il est indéniable que l’Uranaise monte en puissance, et qu’elle le fait même très vite ; il suffit d’admirer son toucher de neige pour s’en convaincre. Et si Swiss-Ski faisait une entorse à ses critères de sélection pour les JO afin d’emmener à Pékin une skieuse qui se trouve en pleine phase ascendante et qui entrait dans le top 10 mondial au moment où elle s’est blessée ?

Outre le show Danioth, le Hasliberg a été le théâtre de plusieurs excellentes performances signées par les skieuses suisses. Mardi, Selina Egloff prenait place sur la troisième marche du podium alors qu’Elena Stoffel finissait 9e, perdant malheureusement sur le second parcours tout l’avantage découlant de son extraordinaire première manche. Mercredi, Nicole Good et Aline Hoeppli ont décroché respectivement le 5e et le 12e rang.

Dans le camp romand, seule Valentine Macheret est entrée dans les points, en se classant 17e mardi grâce à deux manches solides ; objectif atteint par conséquent le premier jour même si la Fribourgeoise a malheureusement connu l’élimination ce matin. Il faut encore tirer un grand coup de chapeau à Marine Fatton, dont c’était la toute première apparition en Coupe d’Europe : après une 44e place hier, la Valaisanne a pris un très bon 35e rang final aujourd’hui.

Slalom du 19 janvier

Slalom du 20 janvier

Aline Danioth © www.stöckli.ch

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Pierre Koszali, Villars-sur-Ollon
  • Alphonse Sidler, Sion
  • Francine Janet-Moreillon, Versegères
  • Serge Albertini, Verbier
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Steve Pasquier, Broc
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Philippe Fischer, Leysin
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Eric Woirin, Saxon
  • Yannick Bellon, Morgins

 Un grand merci  à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...